Nathalie Theaux

Energéticienne

Nathalie Théaux est née le 11 mars 1966 en France à Caen. Depuis son enfance elle est passionnée de métaphysique et astrophysique, ainsi que des sciences du vivant, autours desquels elle sait qu’elle construira sa vie.
Elle échappe à ses études en sciences politiques puis droit, histoire et géographie. Heureuse mère de famille de quatre enfants, elle se découvre hyper sensitive, efficiente, et Médium et choisi de mettre ces talents au service des autres. Bio-énergéticienne, on la consulte aussi pour du décodage de mémoires transgénérationnelles .
Ses racines à la fois écossaises, italiennes, catalanes et basques posent la base de son âme multiculturelle. Dès l’âge de un mois, son immersion dans l’histoire du monde commence par l’Irak et l’Algérie, où son père, ingénieur, officie. Le retour en France à l’âge de dix ans se fait dans des conditions familiales et politiques compliquées puisque son père, otage de négociations pétrolières secrètes à l’époque, reste en Iraq, privé de ses droits et de sa liberté.
Nathalie Théaux cherche à s’adapter mais se sent de plus en plus en marge des autres. C’est dans cette enfance particulière que son travail de recherche de la place du Soi trouve sa vocation. Au fil des ans, elle compile les fruits de sa quête dans des cahiers qui s’amoncellent. Elle trouve des explications dans la recherche et l’analyse de tout ce qui sous tend la vie et les phénomènes qu’elle perçoit, tout en gardant le silence de ces découvertes relatives à ce monde étrange dont nul autours d’elle ne semble être conscient.
S’être noyée à trois ans, puis à huit et enfin survivre à une embolie cardiaque à 21 ans semblent l’avoir doté de sens accrus et déterminent sa volonté de trouver des explications cartésiennes sans écarter le spirituel pour lequel ses origines athées ne lui donnent que peu d’indices. Elle à supposé que ses trois sorties hors du corps, ou EMI, en l’amenant au bord de la mort lui ont ouvert des portes qui ne se sont jamais refermées.
Le temps et des ouvertures de conscience successives lui donnent matière à comprendre, puis à écrire encore et encore car au fil de ses voyages, guidées par l’univers, elle rencontre des scientifiques renommés, des médiums réputés, des chamans et aventuriers de l’invisibles qui la rassurent sur ses compétences et son bon état mental. Ils lui apprennent qu’elle dispose simplement de facultés hors normes. Elle décide d’en témoigner pour aider ceux qui se sentiraient bizarre, débordés par leur hyper sens, en marge des autres, mal adaptés à une société de concurrence, ou doté de sens élargis et doués de vision.
Le temps des secrets touche à sa fin et les vérités ne demandent qu’à être révélées. C’est là le but que Nathalie Théaux, à travers le récit des aventures de son personnage, Sarah Collin James, s’est fixée
Les Arpenteurs de la source, auto-biographie co-écrite avec Sacha Olev relatant leur voyage à la découverte des pyramides de Bosnie, en est le premier volet.

Découvrir nos auteurs Découvrir nos actualités Accéder à notre boutique en ligne Nous contacter
Le site Faralonn éditions utilise des cookies afin de vous garantir le bon fonctionnement de ses services. En cliquant sur "J'accepte", vous acceptez l’utilisation de ces cookies.
En savoir plus J'accepte